Le Peintre juif

ORLOFF, Chana (Tsare Konstantinovska, 1888 - Tel Aviv, 1968)
SUSSE (fondeur)
Paris, France, 
20e siècle, 1er quart
Inv.
98.06.001
Sculpture
Dimensions :
H. 35,5 - L. 21,5 - Pr. 31 cm
Bronze patiné
mahJ, 
don de la famille Justman-Tamir

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Justification de la date
1920
Historique

Chana Orloff fait ici du peintre juif une figure archétypale, un masque. Portrait d'un artiste juif en ce début de XXe siècle, statut récent gagné sur des siècles d'absence du monde de la représentation. Cette œuvre fait référence à la sculpture cubiste, mais elle témoigne de ce qui caractérisera les artistes juifs parisiens : une adhésion rapide mais partielle aux mouvements artistiques et un refus profond, viscéral de tout système en art.
Cette œuvre est un don, appartient au groupe de trois sculptures de C. Orloff, dont les deux autres (Le baiser et le portrait du peintre Reuven Rubin) ont été achetées au prix de la fonte.

Description

Emergeant du bloc, une tête d'homme, posée sur une main dans une expression pensive (doute, mélancolie). Il semble que ce soit en fait l'écrivain yiddish Abraham Resin qui soit représenté.

Signature
Chana Orloff 1920, au bas de l'épaule gauche. Susse fondeur
Publication
"Guide des collections", musée d’art et d’histoire du Judaïsme, 1999, 160 p. (p.25)