Plastron

Maroc, 
19e siècle, 4e quart
Inv.
2007.09.002
Costume
Plastron
Ktef
Dimensions :
H. 35,5 - L. 32,6 cm
Velours, fil d'or, coton, carton.
mahJ, 
don de Etoile Cohen

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Appartenance à un ensemble
Costume de femme juive marocaine
Contexte d'utilisation
Fête familiale/ Mariage
Justification de la date
Date donnée par la famille
Historique

Le plastron est une pièce indépendante qui se fixe au moyen de cordonnets que l'on noue sur le dos. A Tétouan il est appellé également "Punta" de l'espagnol "poitrine". Il fait partie de la "Grande Robe", tenue portée pour la première fois par la femme lors de son mariage, avant de devenir un costume d'apparat de la femme mariée. La jeune femme la recevait le plus souvent en dot, de son père. Cette tenue est typique pour les grandes villes du littoral marocain et ne change qu'en détails d'une ville à l'autre. Les éléments variables étant la couleur du velours, les ornementations de galons et de broderies d'or.

Description

Plastron en velours violet, décor brodé de fils d'or sur carton représentant des motifs floraux stylisés en forme d'un écusson. Le pourtour du décolleté est bordée de dentelle de coton blanc. L'ensemble est fixé sur le coton blanc pourvu de lanières de coton permettant de maintenir le plastron sur la poitrine en nouant les lanières dans le dos.

Bibliographie
La Vie juive au Maroc, Arts et Traditions, Musée d'Israël, p. 204 et suiv.
J. Jouin, Le costume de la femme israélite au Maroc, in Journal de la Société des Africanistes, VI (1936)