Emil Szittya, le vagabond des avant-gardes

Avec la participation de Julia Cserba, critique d’art ; Laurent Goldring, fonds Emil Szittya ; Magdolna Gucsa, EHESS ; Sophie Krebs, Musée d'Art Moderne de Paris ; Zoltán Rockenbauer, commissaire de l’exposition à l’Institut hongrois

Animée par Pascale Samuel, mahJ

Type de manifestation 
date de la manifestation 
17 mai 2022
Périodes 
Domaines 
type de media 

Écrivain, journaliste, peintre et poète, Emil Szittya a traversé le siècle en vagabond des arts et de la littérature.

Né à Budapest en 1886, il s’installe à Paris en 1906, et refonde avec Blaise Cendrars, sous le titre français Les Hommes nouveaux, la revue franco-allemande libre et anarchiste Neue Menschen, en 1911.

À Zurich, de 1914 à 1918, il côtoie Lénine, Radek, puis le mouvement Dada et se lie d’amitié avec toute l’avant-garde européenne.

Météore de la littérature européenne, Emil Szittya est aussi un peintre de talent, qui fut l’un des premiers à reconnaître le génie de Marc Chagall et Chaïm Soutine.

En partenariat avec le Centre Culturel Hongrois Paris-Institut Liszt à l’occasion de l’exposition « Emil Szittya, le vagabond de l’avant-garde »