Back to top

Juifs d’Ukraine. Une mémoire en péril

Rencontre avec Galia Ackerman, Thomas Chopard et Lisa Vapné, animée par Stéphane Bou.

Dans le cadre de la journée « L’Ukraine et ses confins », à l'occasion des Journées européennes de la culture et du patrimoine juifs.

Type de manifestation
URL de Remote video custom
Date de la manifestation
Domaines
Type de media

L’invasion russe du 24 février 2022 a mis en péril l’ensemble des populations et du patrimoine ukrainiens. Plusieurs sites emblématiques de l’histoire juive ukrainienne et de son judaïsme ont été atteints : Babi Yar à Kiev, Drobitsky Yar à Kharkiv, la synagogue de Marioupol, les cimetières juifs d’Ouman et Hlukhiv. La longue liste des destructions nous invite à prendre la mesure de ce qui risque d’être perdu et de ce qu’il faut préserver, parmi les innombrables traces de la longue et riche histoire des juifs d’Ukraine.

Galia Ackerman, historienne spécialiste du monde post-soviétique, Thomas Chopard, spécialiste de l’histoire de l’Ukraine et de celle des populations juives d’Europe orientale et Lisa Vapné, docteure en sciences politiques et spécialiste de l’émigration et de la mémoire juive postsoviétique, répondent aux questions de Stéphane Bou, rédacteur en chef de la revue K. Les Juifs, l'Europe, le XXIe siècle