Back to top

Pierre Assouline et Jean-Pierre Gattégno

Conversation avec des écrivains

Rencontre enregistrée avec la participation de Pierre Assouline, pour Retour à Séfarad (Gallimard, 2018), et de Jean-Pierre Gattégno, pour Les Aventures de l’infortuné marrane Juan de Figueras (L’Antilope, 2018)
Rencontre modérée par Norbert Czarny, critique à En attendant Nadeau

Programme de rattachement
Type de manifestation
Date de la manifestation
Thèmes
Type de media

Dans l’Espagne du XVIIe siècle, Juan est fils de marranes. Son père, un riche sévillan, l’envoie en pension dans la lointaine Valence. Quatre siècles plus tard, le 30 novembre 2015, le roi Felipe VI rend hommage à 4 302 descendants de juifs expulsés en 1492, auxquels l’Espagne a accordé la citoyenneté.
Jean-Pierre Gattégno et Pierre Assouline tissent, avec humour et un certain sens de l’absurde, l’histoire réelle et l’histoire fantasmée des juifs en terre d’Espagne.
Le premier invente un Don Quichotte juif, tandis que le second fait ses valises pour partir retrouver le pays de ses lointains ancêtres.

Image
pierre-assouline-retour-a-sefarad.jpg
Légende

Pierre Assouline Retour à Séfarad

Gallimard, 2018

Pierre Assouline
Retour à Séfarad

Collection Blanche, Gallimard

Parution : 11-01-2018

«Il y a deux ans, Sa Majesté Felipe VI m’a dit : "Comme vous nous avez manqué!" En fait, il s’adressait à l’ensemble des séfarades à travers le monde, ces descendants des Juifs expulsés d’Espagne en 1492. À l’occasion d’une nouvelle loi nous accordant la citoyenneté, le roi d’Espagne nous offrait de revenir au pays. 
Sur le moment, je l’avoue, j’ai un peu hésité. Cinq siècles après, tout de même... Puis j’ai pris pour moi cet appel historique. 
J’ai déposé un dossier et, sans attendre ma naturalisation, je suis parti en Espagne, le pays du Quichotte et d’Almodóvar, de Goya et du Real Madrid, de l’Inquisition et de la post-Movida, celle qui explore son passé et celle qui le refoule. Je suis allé à la rencontre des gens, des écrivains, des poètes, des professeurs mais aussi de l’homme de la rue. Pendant ce temps dans les bureaux des administrations, mon dossier rencontrait quantité d’obstacles imprévus…» 
Pierre Assouline 

Retour à Séfarad est un palpitant roman d’aventures à travers un des plus attachants pays d'Europe. Et, en filigrane, une réflexion sur l’identité.
> en savoir plus


Image
jean-pierre-gattegno-les-aventures-de-l-infortune-marrane-juan-de-figueras.jpg
Légende

Jean-Pierre Gattégno
Les aventures de l’infortuné marrane Juan de Figueras
Édition de l'Antilope, 2018

Jean-Pierre Gattégno
Les aventures de l’infortuné marrane Juan de Figueras

À paraître le 15 février 2018

Espagne, XVIIe siècle. Juan, le narrateur, est fils de marranes, ces juifs contraints par l’Inquisition à se convertir au catholicisme et qui continuèrent à pratiquer le judaïsme en secret. Son père, un riche marchand de Séville, décide de l’envoyer en pension dans la lointaine Valence. Là, Juan découvre le vol, la traîtrise, le mensonge. Au bout d’un an, il s’enfuit et veut retourner chez ses parents à Séville. Le chemin sera plus long que prévu…

Extrait du roman
« Comment décrire ce que j’éprouvai, Monsieur ? Je me demandais : « La pièce interdite était-elle une synagogue ? Était-ce cela que l’on voulait me cacher ? » Les juifs avaient mis à mort le Christ, je les avais maudits pour cette infamie et je m’étais réjoui qu’on les eût expulsés d’Espagne. Mais ce rêve me découvrait que j’étais des leurs. »
> en savoir plus