Back to top
Image
page_18_ort_maquetteok.jpg
Légende

Exposition De l'atelier au musée : l'ORT et la transmission de la culture juive

De l'atelier au musée : l'ORT et la transmission de la culture juive

-
-

par Claire Decomps ou Laure Fourtage, commissaires de l’exposition

Fondée en Russie en 1880, pour sortir les juifs de leur misère par l’artisanat et l’agriculture, l’ORT (Organisation Reconstruction Travail) représente aujourd’hui un réseau international d’éducation et de formation déployé dans près d’une quarantaine de pays sur cinq continents. En 2021, l’organisation célèbre le centenaire de son implantation en France, où elle forme, chaque année, près de 5 000 élèves. À cette occasion, le mahJ lui consacre trois salles de son parcours permanent.

Un premier accrochage retrace le rôle de l’ORT dans la création, à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, du premier musée d’art juif en France, dont le mahJ est l’héritier. Sous l’impulsion de Léon Frenkiel, directeur de l’enseignement technique, ce musée voit le jour en 1948 à Paris. Installé dans un immeuble occupé par l’ORT rue des Saules, il est inauguré le 8 mai 1949 sous la dénomination d’« Archives et Musée d’art populaire juif », abrégée un an plus tard en « musée d’Art juif ». Outre l’octroi d’un local, le soutien de l’ORT se manifeste par l’investissement de plusieurs de ses membres en France et à l’étranger : dons de livres et d’objets, recherche d’œuvres, fabrication du mobilier d’exposition, ainsi que de reproductions de décors peints et de maquettes de synagogues disparues, encouragement, enfin, de jeunes artistes contemporains grâce au prix Adolphe Neumann.

Après la fermeture du musée d’Art juif en 1998, le mahJ conçoit en partenariat avec l’ORT, en 2006, l’exposition « Artisans et paysans du Yiddishland », révélant un fonds exceptionnel de photographies retrouvées dans les archives de l’ORT. Témoignant de l’immense travail accompli par l’organisation dans l’entre-deux-guerres en faveur de l’insertion économique et sociale des juifs d’Union soviétique et des anciens territoires de l’Empire russe, cet ensemble est remis à l’honneur par une sélection de tirages et un diaporama dévoilant de nombreux inédits.

Voir aussi

Image
Pottier, l'hôtel de Saint-Aignan vers 1910
Visite guidée

L'hôtel de Saint-Aignan

Image
shabbat-est-une-fete-2018.jpg
Visite guidée

Shabbat est une fête

Partager
Emplacement

Collections permanentes

Salle-à manger du Duc

Lieu, réservation et tarifs

(entrée du musée incluse*) : 14 € / 8€ (réduits et Amis du mahJ)
*accès à l'exposition principale possible le jour même, sous réserve de disponibilité

Réservation

> Billetterie en ligne*
> Sur place, venez à la billetterie (du mardi au samedi de 15h à 17h)

> Par téléphone*, au 01 53 01 86 57 (lundi et mercredi de 10h30 à 13h)
* Paiement sécurisé par carte bancaire

Publics