Back to top

Les Camondo, l’éclipse d’une fortune

-

Par Sophie Le Tarnec, conservation du musée Nissim de Camondo (Paris), et Nora Seni, directrice de l’Institut français d’études anatoliennes (Istanbul), auteurs de l’ouvrage éponyme, Actes Sud, 1997

Partager
Publics