Back to top
Image

Mili Pecherer, 2022 © Mili Pecherer

Mili Pecherer. Nous ne serons pas les derniers de notre espèce

du 1er  octobre 2022 au 7 mai 2023

À l'occasion de la Nuit blanche.

Invitée par le mahJ, Mili Pecherer présente Nous ne serons pas les derniers de notre espèce, un nouveau film en image de synthèse où s’entremêlent le récit du Déluge avec des préoccupations plus personnelles sur l’errance, la quête de sens, l’écologie, ou encore le dialogue entre l’humain et le monde animal.

Née en Israël en 1988, formée à l’école des beaux-arts Bezalel, puis au Studio du Fresnoy, Mili Pecherer a d’abord réalisé des films avant de s’emparer de la technologie du jeu vidéo pour obtenir une liberté narrative inédite. Par l’intermédiaire de son avatar, elle évolue au sein d’un monde synthétique et revisite à sa manière les grands récits pour les confronter à ses propres interrogations.

L’hypothèse de l’artiste est la suivante : l’arche de Noé, dernier refuge de l’humanité et du règne animal avant le grand Déluge, n’est qu’un chantier d’insertion, où des rescapés sans repère sont venus chercher le moyen de se sentir enfin « productifs, utiles, rentables ». Mais quelle issue espérer lorsque la seule mission qui vous est confiée est d’empiler des briques ? Et surtout comment se termine l’histoire de ces rescapés de l’arche une fois sur la terre ferme ?

Décalée, l’adaptation du récit biblique par Mili Pecherer est écrite à la première personne. Confinée dans l’arche, elle se retrouve en compagnie d’animaux, avec des couples de chèvres, vaches, poules, canards, mais aussi d’une fière colombe et surtout d’un corbeau rebelle. L’oiseau, cousin du corbeau pasolinien d’Uccellaci e uccellini, assène à l’équipage des cris percutant. Faisant sienne les paroles du poète et philosophe roumain Benjamin Fondane, il invite les passagers de l’arche à chercher une issue, à droite, à gauche, n’importe où.

Image
Nuit blanche

Nous ne serons pas les derniers de notre espèce est un film de 25 minutes éclaté sur 5 écrans produit par le mahJ à l’occasion de la Nuit Blanche 2022.

Il est le dernier court métrage d’une saga révélant les aventures intimes de son auteur à l’intérieur des récits bibliques.  Les films Ce n’était pas la bonne Montagne Mohammad et Tsigele-Migele, ont été́ présentés à la Berlinale Shorts, ainsi qu’au festival d’Annecy, au FIDMarseille et à la Fondation Pernod Ricard.

Nous ne serons pas les derniers de notre espèce a été réalisé par Mili Pécherer en 2022 avec la complicité de Adrien Dupuis-Hepner (co-scénariste) Matthew Austin (texturation et modélisation 3D), Ángel Flores Sanchez (développement sur Unreal Engine), Beila Ungar (création musicale originale), Hugo Debrie de Lemon studio (montage son, mixage et bruitage).

Voir aussi

Image
© Mili Pecherer
Visite guidée

Mili Pecherer

Partager
Emplacement

Galerie contemporaine

Lieu, réservation et tarifs

Gratuit

Sans réservation

Le 1er octobre, ouverture de 19h à 23h30 pour la Nuit blanche.

A partir du 2 octobre, ouverture aux horaires du musée.

Publics