Back to top

Les Juifs

une tache aveugle dans le récit national

Paul Salmona et Claire Soussen (sous la direction de)

Image
couverture tache aveugle
2021

304 pages

14,5 x 22,5 cm

Broché

Français

ISBN : 978-2-226-45982-4

Coédition mahJ – Albin Michel

21,90 €

En vente à la librairie du mahJ

Sur commande au 01 53 01 86 49 ou librairie@mahj.org

Présents dès l'Empire romain sur le territoire de la France actuelle, les juifs sont le plus souvent relégués dans un angle mort de l'historiographie, et cette « tache aveugle » dans le récit national est particulièrement manifeste dans les manuels scolaires, de la IIIe République à nos jours.
Pourquoi les expulsions médiévales ne sont-elles jamais mentionnées à partir de l'époque moderne ? Et, lorsqu'on évoque les juifs dans l'histoire de France, pourquoi est-ce le plus souvent sous l'angle des persécutions qu'ils eurent à subir et non de l'originalité de leurs contributions ? En quoi l'écriture actuelle de cette histoire est-elle encore tributaire de modèles archaïques ? Comment l'aborder dans l'enseignement secondaire et universitaire ? Quelles perspectives l'archéologie ouvre-t-elle ? Quel rôle les musées peuvent-ils jouer ? Archéologues, historiens, sociologues, conservateurs et enseignants, réunis au musée d'art et d'histoire du Judaïsme en 2019, éclairent ces questions qui renvoient également à la place des minorités dans la nation.

Les auteurs

Alexandre Bande, professeur de chaire supérieure en classes préparatoires littéraires
Boris Bove, maître de conférences à l'université Paris VII
Patrick Cabanel, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales
Claire Decomps, conservatrice en chef du patrimoine au mahJ
Mathias Dreyfus, docteur en histoire
Christine Guimonnet, professeure d'histoire-géographie
Danièle Iancu-Agou, historienne, directrice de recherche émérite au CNRS
Philippe Joutard, professeur d'histoire moderne émérite à l'université de Provence
André Kaspi, professeur émérite à la Sorbonne
Jean-Pierre Lambert, président de la Société d'histoire des Israélites d'Alsace et de Lorraine
Emmanuel Laurentin, producteur de l'émission « Le temps du débat » sur France Culture
Mylène Lert, archéologue, directrice du Musée d'archéologie tricastine
Sylvie Lindeperg, professeure à l'université Paris I
Florian Mazel, professeur d'histoire médiévale à l'université de Rennes II
Nadia Naudeix, directrice du patrimoine et des musées de Cavaillon
Pierre Nora, historien, membre de l'Académie française
Pascal Ory, professeur émérite d'histoire à la Sorbonne
Paul Salmona, directeur du musée d'art et d'histoire du Judaïsme
Danièle Sansy, maîtresse de conférence en histoire du Moyen Âge à l'université Le Havre-Normandie
Dominique Schnapper, sociologue, directrice d'études à l'École des hautes études en sciences sociales
Perrine Simon-Nahum, historienne et philosophe, directrice de recherche au CNRS
Claire Soussen, professeure d'histoire médiévale à l'université du Littoral-Côte d'opale
Peter Schöttler, ancien directeur de recherche au CNRS